Les jeux video sont ils dangereux?

 

 

Dans la palette des jeux vidéo qui existent aujourd’hui, est-ce que vous pourriez définir ceux qui sont les plus dangereux finalement pour l’enfant et l’adolescent ? Il y a des jeux de sport, des jeux de simulation de vie aussi qui sont peut-être ceux qui enferment le plus l’enfant dans un monde virtuel.

 

Je trouve que dans les études portant sur les jeux vidéo, il y a très peu d’études qui justement analysent les bénéfices et les inconvénients spécifiques de chaque type de jeu. Certains types de jeux, comme les jeux de tir, de visée, ceux-là sont un peu plus étudiés parce qu’en effet on évalue leur intérêt éventuel pour améliorer les capacités d’attention fine et de vision des détails. Mais moi, je ne connais pas d’études qui ont vraiment comparé, par exemple, les jeux sportifs à des jeux de simulation de vie, etc.

 

Donc je ne peux pas, malheureusement, répondre à cette question. Et puis il y a des joueurs dans les jeux massivement multijoueurs, enfin les fameux jeux vraiment très immersifs, qui ont une très bonne insertion sociale par ailleurs et qui n’ont pas de conséquences négatives importantes, donc je ne peux pas les qualifier de mauvais jeux.

 

Il y a même eu une étude, d’un auteur qui est assez célèbre dans le domaine des jeux vidéo, qui montre que même les jeux violents peuvent avoir un intérêt pour les enfants, pour leur apprendre un certain nombre de qualités comme la persévérance, faire face à l’adversité, ne pas se décourager, donc il y a même des auteurs qui trouvent des bénéfices aux jeux violents, alors que quand même les jeux violents peuvent poser d’autres problèmes.

 

Madame Mouren, sur cette question des jeux qui entraînent l’enfant dans une vie virtuelle, est-ce que vous, vous ne pensez pas que ces jeux-là sont peut-être plus dangereux que d’autres plates-formes?

 

Je pense que la dangerosité, c’est un tout et que la fragilisation d’une personne, sa vulnérabilité, c’est un tout, c’est multifactoriel, il y a beaucoup de composantes qui entrent en jeu. Alors, que les jeux vidéo très violents, très virtuels, puissent être une de ces composantes, je crois que je serais mal venue de dire « certainement pas », parce que je n’aurais pas de preuve de dire cela ; mais en aucun cas, un passage à l’acte violent, on a eu des exemples, dans les derniers mois ou années, ne peut être mis, vraiment d’une façon claire, en rapport avec un attrait pour des jeux vidéo.

 

Il faut des facteurs, à mon avis, de personnalité ou des troubles psychiatriques souvent pas encore diagnostiqués. Le jeu vidéo violent apporte peut-être un poids supplémentaire, mais en aucune façon il ne fera le meurtrier ou le passage à l’acte violent, moi j’ai du mal à croire ça quand même.

 

©canalacademie

 

Если Вам понравилось — поделитесь с друзьями:

 

продолжить с текстами продвинутого уровня >>>

 

перейти к текстам уровня выше среднего >>>

 

перейти к текстам среднего уровня >>>

 

перейти к текстам начального уровня >>>

 

Присоединяйтесь к нам в Facebook!


Смотрите также:

Самое необходимое из теории:

Предлагаем пройти тесты онлайн:

Рекомендуемые статьи и видео:

Ещё статьи >>>