L’affaire Viguier

 

 

A quoi s'intéressent les Français cette semaine? Aux élections régionales? Pas vraiment. Plus de la moitié des électeurs se sont abstenus. Aux disputes sur la politique économique entre la France et l'Allemagne? Absolument pas. Ce qui passionne nombre de Français, c'est Jacques Viguier, sa femme et l'amant de celle-ci.

 

Qui est Jacques Viguier? C'est un professeur de droit de l'université de Toulouse. Marié, père de trois enfants, il est aussi un redoutable séducteur qui trompe régulièrement son épouse. Celle-ci a fini par prendre un amant et envisage de divorcer. Mais le 27 février 2000 elle disparaît. Très vite, son mari est suspecté, car ce n'est pas un personnage commun.

 

C'est un notable respecté, autoritaire. Il est aussi connu pour être un grand amateur des films d'Alfred Hitchcock. N'aurait-il pas réussi le crime parfait sans cadavre ni preuve? En face de lui il y a l'amant, qui est tout son contraire: un petit homme un peu rond, en apparence inoffensif, insignifiant, bref, un Français moyen, amoureux, face à un intellectuel de haut niveau mais volage.

 

Entre les deux il y a le commissaire de police qui est vite convaincu de la culpabilité de Jacques Viguier, mais qui n'arrivera jamais à la démontrer. Le principal accusé affirme qu'il était parti courir au moment où sa femme a disparu et il s'est débarrassé du matelas, du lit de sa femme pour des raisons assez confuses. Dix ans plus tard, l'incertitude est à son comble. Acquitté au mois de mars dernier lors d'un premier procès, Jacques Viguier est jugé en appel depuis dix jours.

 

La police et l'amant sont toujours convaincus de sa culpabilité. Par contre, les enfants et la mère de la victime croient en son innocence. Le procès est dans tous les journaux, en particulier depuis qu'une jeune femme a avoué avoir menti au profit de l'amant, qui ne paraît plus si innocent et innoffensif. Il lui aurait dit de déclarer avoir vu du sang chez les Viguier.

 

Et si c'était lui le coupable? C'est ce que voudraient bien montrer les avocats de l'accusé avec peu de succès cependant. Mais si ce n'est ni l'amant ni le mari, qui a bien pu faire disparaître Suzanne Viguier? Verdict samedi prochain.

 

Revenons à présent sur cinq termes utilisés au cours de ce podcast:

 

S'abstenir, c'est ne pas aller voter, ne pas faire quelque chose volontairement.

 

Être volage, c'est ne pas être fidèle, être inconstant, frivole.

 

On est acquitté lorsqu'on est déclaré innoncent, non coupable.

 

Être jugé en appel, c'est être rejugé à la demande de l'accusé ou de ceux qui l'accusent une seconde fois.

 

Le verdict, c'est la décision d'un tribunal.

 

Copyright © Le magazine Écoute

 

Если Вам понравилось — поделитесь с друзьями:

 

продолжить с текстами среднего уровня >>>

 

перейти к текстам уровня выше среднего >>>


Смотрите так же:

Предлагаем пройти тесты онлайн:

Рекомендуемые статьи и видео:

Ещё статьи >>>